En hommage à Gabriel Fauré, décédé en 1924

Chœur : Groupe vocal Arpège, sous la direction de Jacques Charpentier

Soprano : Héloïse Zaruba-Derache

Baryton-Basse : Jean-Laurent Coëzy

Organiste : Sylvie Pérez

 

Ce concert est coorganisé par ROB et le Groupe Vocal Arpège.

 

 

Au Programme

Kim Arnesen (né en 1980) : Magnificat (1. Magnificat anima mea, 2. Ecce enim, 3. Quia fecit, 4. Et misericordia, 5. Suscepit Israel, 6. Gloria Patri)

Gabriel Fauré (1845-1924) : Requiem Op.48 (1. Introit & Kyrie, 2. Offertoire, 3. Sanctus, 4. Pie Jesu, 5. Agnus Dei, 6. Libera Me, 7. In Paradisum)

 

 

Il y a 100 ans décédait Gabriel Fauré, laissant derrière lui une œuvre qu’il n’aurait probablement pas imaginée être aussi connue et reconnue. Intemporel, son Requiem continue de fasciner et d’envoûter ceux qui l’écoutent, tant par sa simplicité que par sa finesse mélodique et harmonique.

Jacques Charpentier a choisi d’associer à ce Requiem le Magnificat de Kim André Arnesen, un jeune compositeur norvégien. Cette œuvre évoque les mêmes sentiments que ceux du Requiem : émerveillement, dévotion, gratitude, joie, humilité, espoir et compassion.

 

 

Entrée payante
25€ Tarif « prestige » (*),
18€ Tarif normal, 15€ en prévente au Tarif « Privilège » jusqu’au 2 juin
12€ Tarif pour les adhérents, les demandeurs d’emploi et les étudiants,
Gratuit pour les moins de 18 ans

Veuillez, s’il vous plaît, arriver 30 minutes avant le début du concert

(*) Tarif « prestige » : 4 premiers rangs derrière la rangée réservée aux invités

 

Paiement à l’entrée en espèce, par chèque ou par carte de crédit

 

Vous pouvez aussi dès maintenant acheter vos billets en ligne via HelloAsso

 


 

Arpège : Depuis sa fondation en 1971 par Joël Péral, le Groupe Vocal Arpège a exploré un large répertoire avec le baroque comme style de prédilection.

Outre de grands « classiques » comme Le Messie de Haendel, les Passions de Bach, la Messe en Ut ou le Requiem de Mozart, il a toujours su promouvoir d’autres musiques avec Franck, Brahms, Fauré, Debussy, Poulenc, Piazzolla, Lauridsen et autres compositeurs.

Arpège a aussi régulièrement invité des instrumentistes, solistes et chefs de renom. Il a ainsi souvent confié sa direction à Jean-Claude Malgoire, Michel Laplénie ou Jean-Marc Andrieu. Par ailleurs, il a pu collaborer avec l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine sous la baguette de Yutaka Sado, Alain Lombard ou Salvatore Caputo.

Que ce soit a capella ou avec grand orchestre, le Groupe Vocal Arpège s’est produit en France, à la basilique du Rosaire de Lourdes, à l’abbatiale de Guîtres, au Zénith de Pau, à l’Auditorium de Bordeaux… mais aussi à l’étranger, au Royal Albert Hall de Londres, sur les rives du lac de Garde près de Vérone, au théâtre romain de Patras en Grèce, et plus récemment à Salzburg, cité natale de Mozart.

Dirigés depuis plus de dix ans par Jacques Charpentier, les chanteurs d’Arpège partagent, outre l’amour de la musique, l’exigence de la qualité et la recherche d’une vocalité expressive.

Pour mieux les connaitre, leur site

 

 

Jacques Charpentier : Chef de chœur et d’orchestre, diplômé du Centre d’Études Supérieures de la Musique et de la Danse de Bordeaux CESMD de Bordeaux, il est actuellement Professeur d’Enseignement Artistique au conservatoire de Marmande.

Fort d’une formation complète en musique, alliant disciplines instrumentales et érudition, il a créé un cursus vocal de l’école primaire au lycée, rassemblant près de 100 chanteurs.

Issu du collège Jazz de Marciac et des conservatoires de Toulouse et Bordeaux, il a développé une polyvalence stylistique remarquable. Ses collaborations fréquentes avec des spécialistes renommés dans le répertoire baroque reflètent son engagement à tisser des liens entre amateurs et professionnels.

 

Sylvie Pérez : Elle a effectué son cursus musical à Toulouse au Conservatoire National de Région, et au Centre d’Etudes Supérieures de Musique et de Danse de Toulouse ou elle a obtenu durant l’année 2001 successivement le Diplôme d’Etat de professeur d’orgue, ainsi que à l’unanimité du jury, le premier prix du CESMD.

Lauréate de concours internationaux, (septembre 2000, 1er Prix du Concours International « Dom Bedos » de la ville de Bordeaux, octobre 2008, 2ème Prix du Concours International « Xavier Darasse »), elle se produit régulièrement en concert lors de récitals, tant en France qu’à l’étranger (Allemagne, Danemark, Portugal, Suisse).
Elle collabore régulièrement avec des chœurs (Requiem de Duruflé, Messe solennelle de Vierne, Lauda Sion de Mendelssohn, …).
Elle a également fondé avec la soprano Nadia Lavoyer, le duo « Jeu de Voix » qui revisite l’image traditionnelle de la voix et de l’orgue.

Elle est actuellement professeur d’enseignement artistique en orgue au Conservatoire de Marmande et au Conservatoire à rayonnement départemental de Montauban.

 

Jean-Laurent Coëzy : Baryton-Basse, il  a étudié l’orgue puis le chant au Conservatoire de Bordeaux avec Maryse Castets. Il a été artiste du chœur de l’Opéra de Bordeaux (Salvatore Caputo), et assistant de la Villanelle de Blanquefort (Marie-Christine Nouël). Également chef assistant et professeur de chant des Petits Chanteurs de Bordeaux (Alexis Duffaure) et professeur de chant choral au Conservatoire de Marmande. Pédagogue passionné, il fonde une classe de chant à Gironde-sur-Dropt et accepte le poste de professeur de chant choral de l’École de musique de La Réole. Il intervient comme soliste et professeur de chant aux Soirées Baroques de Monflanquin.

Éclectique, il navigue volontiers du répertoire baroque à celui de l’opéra moderne. Côté oratorio, c’est entre autres dans Les Sept paroles du Christ de Franck, le Lauda Sion de Mendelssohn, Les Saisons de Haydn ou le Requiem de Fauré que l’on a pu l’entendre en soliste, avec le Groupe Vocal Arpège (Jacques Charpentier), l’Ensemble Vocal d’Aquitaine (Eliane Lavail), l’Ensemble Vocal Jubilate (Pierre Goumarre), le chœur éphémère Cathedra (Alexis Duffaure). Pour l’opéra, il a été Johan dans Werther de Massenet, L’orateur dans La Flûte enchantée, ou encore Crown dans Porgy & Bess de Gershwin, à l’Opéra de Bordeaux (Salvatore Caputo).