Organiste : Françoise Dornier

 

Au programme

Jean-Sébastien Bach (1685/1750) : Prélude et fugue en ré mineur BWV 539 (pedaliter)
Léon Boëllmann (1862/1897) : Deuxième Suite opus 27 (Prélude pastoral  – Allegretto con moto  – Andantino – Final Marche)
Gabriel Pierné (1863/1937) : Trois Pièces opus 29 (Prélude – Cantilène – Scherzando de concert)
Louis Vierne (1870/1937) : Trois pièces de fantaisie (Aubade – Intermezzo – Carillon de Westminster)

 

 

 

Sa biographie

Provençale d’adoption, Françoise Dornier a commencé ses études musicales à Draguignan, avant d’entrer au Conservatoire Gabriel Fauré à Paris, où elle obtient le Premier Prix d’Excellence de Piano ainsi que le Premier Prix d’Orgue de la Ville de Paris.

Elle remporte le Premier Prix d’Orgue du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Michel Chapuis, avant de se perfectionner auprès de Marie-Claire Alain, dans le Cycle de Préparation aux Concours Internationaux du Conservatoire National de Région de Paris ; elle participe à des master-class en Belgique avec Jean Ferrard, Bernard Foccroulle, Joris Verdin, et Daniel Roth ainsi qu’en Hollande avec Bernard Bartelink et Pierre Cogen.

En 1994, elle obtient le Premier Prix du Concours International “César Franck”, ainsi que le Prix d’Interprétation “Charles Tournemire”, à Haarlem (Pays-Bas).

Titulaire des Certificats d’Aptitude d’Orgue et de Formation Musicale, elle a enseigné la Formation Musicale aux conservatoires à rayonnement régional d’Amiens puis de Rueil-Malmaison, et est aujourd’hui professeur d’orgue aux conservatoires des 5ème et 16ème arrondissements de la Ville de Paris.

Médaille d’Argent de la Ville de Paris, Françoise Dornier se produit en France et à l’étranger (Allemagne, Angleterre, Belgique, Brésil, Pays-Bas, Suède, Suisse) et a enregistré un CD consacré à l’orgue romantique français.

 

Françoise Dornier aux claviers du grand orgue de la cathédrale de Chartres
dans un récital d’orgue aux Soirées Estivales de Chartres sur TV28 (extrait)
(L’intégralité du reportage est accessible depuis la vidéo).