Abbatiale Sainte-Croix

Accueil » Orgues » Abbatiale Sainte-Croix

Orgue Dom Bedos de Celles 1748 – 45 jeux, 5 claviers, pédalier

La construction de l’orgue de l’abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux fut entreprise entre 1744 et 1746 par Dom Bedos de Celles, moine de l’abbaye. Elle fut terminée autour de 1750 (l’absence de documents laisse planer un doute). L’orgue subit ensuite une intervention en 1771, il échappe aux pillages de la révolution, puis est à nouveau remis en état en 1811. En 1812, l’archevêque de Bordeaux, soutenu par diverses autorités musicales de la ville décide de faire un échange d’instruments entre l’abbatiale Sainte-Croix et la cathédrale Saint-André. Les buffets restent seuls en place. L’orgue de Dom Bedos part donc à la cathédrale, tandis que vient à Sainte-Croix l’orgue de la cathédrale qui provenait lui même de l’église Saint-Pierre de La Réole.

Au cours de son séjour à la cathédrale, l’orgue de Dom Bedos subit plusieurs interventions et transformations (en 1840, 1877, 1919, 1933, 1946, 1954, 1962).

Sous l’impulsion de l’organiste Francis Chapelet et de l’architecte Henri Lequeux, ainsi que d’autres autorités musicales, la décision est prise en 1970 de construire un orgue neuf à la cathédrale et de reconstituer à Sainte-Croix dans son buffet, l’orgue de Dom Bedos. Tout le matériel ancien est récupéré, classé et entreposé à Sainte-Croix.

En 1984, la reconstitution de l’orgue de Dom Bedos est confiée à l’entreprise Pascal Quoirin.

L’examen minutieux du buffet, des sommiers, l’étude des différents inventaires, des anciennes étiquettes désignant les jeux et le traité L’art du facteur d’orgue rédigé par Dom Bedos lui-même ont permis de mener à bien cette reconstitution qui est sans conteste l’un des événements marquants de ces dernières décennies dans le monde de l’orgue.

Composition

Orgue de l'Abbatiale Sainte-Croix (Bordeaux)

Le grand orgue Dom Bedos possède 44 jeux répartis sur 5 claviers et pédalier. La composition est la suivante :

Positif de dosGrand OrgueBombardeRécitEchoPédalier
Montre 8Bourdon 32Bombarde 16Cornet VCornet VFlûte 16
Bourdon 8Montre 16Gros Cromorne 8Trompette 8Flûte 8 (bois)
Prestant 4Bourdon 16Flûte 8 (étain)
Flûte 4Montre 8Flûte 4
Nasard 2 2/3Second 8Bombarde 16
Doublette 2Bourdon 81ère Trompette 8
Tierce 1 3/5Gros Nasard 5 1/32ème Trompette 8
Larigot 1 1/3Prestant 4Clairon 4
Cornet VGrosse Tierce 3 1/5
Petit Plein Jeu IXNasard 2 2/3
Trompette 8Doublette 2
Cromorne 8Tierce 1 3/5
Voix Humaine 8Grosse Fourniture II
Clairon 4Grand Plein Jeu XIII
Grand Cornet V
1ère Trompette 8
2ème Trompette 8
Clairon 4

L’orgue dispose de plusieurs accessoires :

  • Accouplements Bombarde/G.O. et Positif/G.O. (à tiroir)
  • Tremblant doux et Tremblant fort
  • Clochette souffleur

Étendue des claviers :

  • Positif (I) 51 notes Do 1 à Ré 5 sans Do# 1
  • Grand Orgue (II) 51 notes Do 1 à Ré 5 sans Do# 1
  • Bombarde (III) 51 notes Do 1 à Ré 5 sans Do# 1
  • Récit (IV) 32 notes Sol 2 à Ré 5
  • Echo (V) 39 notes Do 2 à Ré 5
  • Pédalier à la française : 32 notes pour les jeux de Flûte et la Bombarde (La 0 au Mi 3) ; 36 notes pour les Trompettes et le Clairon (Fa 0 au Mi 3)

Histoire

1583
Premières traces de l’existence d’un orgue dans les archives de l’Abbaye.
1662
Le facteur anglais Jehan Haon construit un nouvel orgue de 11 jeux et 2 claviers dans l’ancien buffet.
1748
Le moine Dom François Bedos de Celles construit l’orgue que l’on connaît aujourd’hui, de 45 jeux sur 5 claviers.
1812
Les parties instrumentales des orgues de la cathédrale Saint-André et de l’abbatiale Sainte-Croix sont échangées sur ordre de l’archevêque de Bordeaux appuyé par le Ministre des Cultes.
1985-1997
Les tuyaux du Dom Bedos sont restitués à Sainte-Croix et une grande restauration de l’orgue est faite par Quoirin.

Paul Goussot, titulaire

Titulaire de l’orgue Dom Bedos de l’ancienne abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux depuis 2007 (nomination par concours), Paul Goussot est premier grand prix d’improvisation du 26ème concours international d’orgue de Saint-Albans (Royaume-Uni).

Paul Goussot

Né en 1984 à Bordeaux, il est admis à l’âge de 16 ans au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP) où il effectue de nombreuses disciplines : clavecin et basse-continue (classes d’Olivier Baumont et Blandine Rannou), orgue (classes de Michel Bouvard et Olivier Latry), harmonie, contrepoint, fugues et formes (classes de Jean-Claude Raynaud, Jean-Baptiste Courtois et Thierry Escaich), improvisation au clavier (classe de Thierry Escaich, Philippe Lefebvre et Jean-François Zygel), pédagogie.

Ses études sont couronnées par de nombreux premiers prix et deux certificats d’aptitudes aux fonctions de professeur d’enseignement artistique (en clavecin et en orgue).

Lauréat du concours international d’orgue « Musica Antica » de Bruges (Belgique) et du concours international d’orgue de Saint-Maurice (Suisse), il remporte en 2007 le premier prix d’improvisation au concours international d’orgue de Luxembourg.

Cette même année, il est nommé, à la suite d’un concours, titulaire du grand orgue historique Dom Bedos de Celles (1748) de l’ancienne abbatiale Sainte-Croix de Bordeaux, l’un des plus beaux instruments français du XVIIIe siècle.

Paul Goussot s’est fait entendre à l’orgue, comme au clavecin, dans des lieux prestigieux : Cathédrale Notre-Dame de Paris, Musée des Beaux-Arts de Chartres, Festival de la Chaise-Dieu, Festival de Monaco, Festival de Dudelange (Luxembourg), Festival de Magadino (Suisse), Festival de Naumburg (Allemagne), etc.

Paul Goussot s’est également produit de nombreuses fois aux Etats-Unis (et notamment à la Nouvelle-Orléans, Lafayette, Denton, Columbus, etc.).

En 2009, il est nommé « First Young Artist in Residence » à la Cathédrale Saint-Louis, Roi de France de la Nouvelle-Orléans, pendant une période de six mois. Lors de ce séjour, il participe activement au service liturgique de la cathédrale, donne plusieurs concerts dans l’Etat de Louisiane, et anime des concerts didactiques. Il a aussi l’occasion de se produire avec le « Louisiana Philarmonic Orchestra ».

L’improvisation tient une place essentielle dans son activité. Il pratique cet art avec d’autres artistes (avec le comédien Alain Delanis notamment), et se passionne pour l’accompagnement de films muets. Ses improvisations sur le film La passion de Jeanne d’Arc de Carl Dreyer, ont reçu le prix du meilleur spectacle de l’année 2010 de la Nouvelle-Orléans (dans la section musique contemporaine).

Actuellement professeur de clavecin au Conservatoire de Chaville, Paul Goussot anime régulièrement des académies et des masterclasses en France et à l’étranger. Il a enseigné aux côtés de l’organiste Louis Robilliard à l’académie de Granville et a été sollicité par l’American Guilds of Organists pour donner une masterclasse d’improvisation aux organistes de la Nouvelle-Orléans.

Paul Goussot s’est produit avec de grandes personnalités telles que Christian Ivaldi (création d’une œuvre de Philippe Capdenat) et Olivier Latry (concert d’improvisation à Notre-Dame de Paris).

Discographie et bibliographie

Les discographie et bibliographie complètes de l’orgue seront très prochainement disponibles.

Certains CD et publications sont vendus par l’association, rubrique Boutique.

  • Le Grand-Orgue Dom Bedos restauré : Couperin, de Grigny, Guilain, Dandrieu, Chapelet – Francis Chapelet – Aeolus (1997) [10051]
  • Raison, Du Mage, Grigny, Bach – Francis Chapelet – K617 (1997) [081]
  • Nouveau livre de Noëls pour l’orgue : Louis-Claude Daquin – Christian Mouyen – K617 (1997) [078]
  • Jean-François Tapray : 6 Concerti pour orgue avec trois violons et un violoncelle obligés – Dominique Ferran (orgue), Ensemble baroque de Nice, Gilbert Bezzina (direction) – K617 (1997) [079]
  • Louis-Nicolas Clérambault : intégrale de l’œuvre pour clavier – Christine Gall – Coriolan (1998) [334802] – Commander
  • L’Art de la fugue : J.-S. Bach – Kei Koïto – Tempéraments (1998) [316016/7], 2 CD – Écouter sur QobuzCommander
  • Couperin, Muffat, Marchand, Kerckhoven, Blow, Fischer – Gustav Leonhardt – Alpha Productions (2001) [017] – Écouter sur Qobuz
  • Orgues historiques de France vol. 1 : Lebègue, Couperin, Raison, Nivers, Dandrieu, Boyvin – Albert Bolliger – Sinus (2001) [3001] – Écouter sur Amazon.deCommander
  • Magnificat : Guilain, Dandrieu, Beauvarlet Charpentier – Michel Chapuis, Ekaterina Fedorova Colin – Plenum Vox (2002) [005]- Écouter sur Qobuz
  • Messe à l’usage des Paroisses : François Couperin – Marie-Claire Alain – Triton (2002) [331134] – Écouter sur QobuzCommander
  • Le manuscrit de Limoges – Guy Marissal, Sagittarius, Michel Laplénie (direction) – Lira d’Arco (2003) [00931]
  • Songes et Eléments : Lully, de Grigny, Clérambault, Rameau, Rebel, Corrette, Charpentier – Olivier Vernet – Ligia Digital (2004) [0104154-05] – Écouter sur Qobuz
  • Jean-Jacques Beauvarlet Charpentier : Intégrale des œuvres pour orgue – Marina Tchebourkina – Natives (2006) [08], 2 CD – Écouter sur QobuzCommander

Pour aller plus loin